Le calme intérieur...

Chercher la pureté et la paix dans la séparation d’avec le monde est exagération. Elles peuvent s’obtenir dans le trouble du monde par le calme intérieur à condition qu’on ne se chagrine pas de l’impureté du monde et que l’on suive le mouvement universel sans désirer qu’il s’arrête.
Lao Tseu Tao Te King

« Sachez-le, le royaume de Dieu est au-dedans de vous »
(Luc 17, 21)

 

Livre du mois : Yoga Sutras de Patanjali

Le Yoga est souvent vu par les occidentaux comme une discipline physique, au mieux comme un moyen de nous apporter du bien-être. Le texte de référence du Yoga nous rappelle quel en est le but véritable et les moyens d’y accéder. C’est un véritable chemin de sagesse pour celui qui saura le comprendre ainsi et oser expérimenter dans son corps et son esprit cette voie de l’unité ou voie de la libération.

En 195 aphorismes, les Yoga-Sutras de Patanjali codifient l’enseignement d’une pratique traditionnelle plusieurs fois millénaire.
C’est l’esprit même du Yoga qui se trouve ici décrit, résumé en une série de remarques lapidaires et lumineuses.
Vrai traité de connaissance de soi, cet ouvrage est l’un des textes majeurs de l’humanité. Son message, transcendant les siècles, se révèle bien plus que moderne : essentiel.

Traduction et commentaires très éclairés de Françoise MAZET Sanskritiste et pratiquante de Yoga depuis plus de 50 ans.

Extraits

– Le Yoga est l’arrêt de l’activité automatique du mental.
– Alors se révèle notre Centre, établi en lui-même.

– L’arrêt des pensées automatiques s’obtient par une pratique intense dans un esprit de lâcher-prise
Commentaire  » Nous sommes là au coeur de l’esprit du Yoga et l’esprit occidental comprend difficilement que les contraires puissent coexister. Pourtant la posture symbolise bien cette attitude mentale. Il n’y a pas de posture sans structure et celle-ci s’établit grâce à des points de fermeté ; mais l’état d’Asana -notion d’infinité dans un espace heureux- ne peut s’installer que si on relâche toutes les tensions inutiles, au niveau musculaire, respiratoire et mental. S’engager totalement dans une pratique, dans une action, sans pour autant s’identifier avec elle.

– Le plus haut degré dans le lâcher prise, c’est se détacher des modalités de la manifestation, grâce à la conscience du Soi.

– La souffrance, l’angoise, la nervosité, une respiration accélérée, sont les compagnons de la dispersion mentale.

– L’amitié, la compassion, la gaieté clarifient et apaisent le mental ; ce comportement doit s’exercer indifféremment dans le bonheur et le malheur, vis à vis de ce qui nous fait du bien comme vis à vis de ce qui nous fait du mal.
Commentaire : »Il est aisé de se sentir amical, compréhensif et gai face à une personnalité que l’on apprécie, à des idées ou à un comportement avec lesquels on se sent en accord. Cela devient très difficile, si on se sent agressé, agacé et que l’on ne comprend pas la démarche ou la situation. C’est facile d’être ouvert quand on est heureux mais on a tendance à se refermer dès qu’on est mal. Agir, nous rappelle Pantajali, en accord avec la conscience profonde et non réagir, emporté par les modifications de la conscience périphérique.

– L’expérience du Samâdhi sans activité mentale induit un état intérieur de paix et de clarté.
-Là est la connaissance de la réalité.

 

Video

Matthieu RICARD
Une Nouvelle Liberté, la Liberté Intérieure

Mooji
La simplicité du pur « Je Suis »

Vous pouvez accéder aux sous-titres en Français ou Anglais grâce à You Tube dans le menu paramètres en bas à droite sur l’image

Nouveau !

Partagez la Newsletter sur Facebook

Partager sur facebook
Facebook

Informations

pranayama

Séminaires Coeur de Soha

24 - 25 Oct Près de Nantes (les herbiers)
Lyon 28-29 Nov / Belgique 16-17 Jan
Nantes 24-25 Avril

meditation pleine Cs web

Méditation de Pleine Conscience

Programme MBSR sur Montpellier
8 oct - 26 Nov et 4 mars - 22 avril

Concert Mantra chants sacrés

Avant les séminaires Coeur de Soha

s'inscrire à la newsletter

Fermer le menu