Newsletter du mois

C’est impossible !

Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait.
Marcel Pagnol

La seule chose qui peut rendre un rêve impossible c’est la peur de l’échec…
Paulo Coelho

Livre du mois : Le Manuel du Guerrier de la Lumière

Paulo Coelho est un romancier et un interprète brésilien,

Né dans une famille de classe moyenne, d’un père ingénieur et d’une mère femme au foyer, il est inscrit dans l’école jésuite de San Ignacio, à Rio. A dix-sept ans, adolescent rebelle, son père, le fait interner dans un hôpital psychiatrique.Durant la dictature militaire, ses prises de position libertaire en tant que journaliste, musicien et écrivain lui valent de faire de la prison où il est torturé.
C’est avec la publication de L’Alchimiste, vendu à 65 millions d’exemplaires et traduit en 56 langues (chiffres de 2008) qu’il acquiert une renommée internationale.

Aujourd’hui, Paulo Coelho est un homme honoré et une figure internationale de la scène littéraire. Au Brésil, il a été admis à l’Académie des Lettres. Il a créé une fondation pour le soutien des plus défavorisés de ce pays et s’investit dans de nombreux programmes humanitaires.

Les guerriers de la lumière se reconnaissent au premier regard. Ils sont au monde, ils font partie du monde. Souvent, ils trouvent que leur vie n’a pas de sens. Mais ils n’ont pas renoncé à lui en donner un. Ils s’interrogent, refusent la passivité et le fatalisme. C’est ce qui fait d’eux des guerriers de la lumière.
Ce livre bref, simple et précieux, offre une véritable synthèse de la philosophie humaniste de Paulo Coelho : un message de confiance et de vie qui a déjà touché des millions de lecteurs.

Extraits :

« Écris : un guerrier de la lumière prête attention au regard d’un enfant, parce que les enfants savent voir le monde sans amertume. Lorsqu’il désire savoir si une personne est digne de confiance, il la regarde avec les yeux d’un enfant.
– Qu’est-ce qu’un guerrier de la lumière ?
– Tu le sais, répondit-elle en souriant.
C’est celui qui est capable de comprendre le miracle de la vie, de lutter jusqu’au bout
pour ce en quoi il croit, et – alors – d’entendre les cloches que la mer fait retentir dans ses profondeurs. »

Le guerrier de la lumière a appris qu’il est préférable de suivre la lumière. Il a trahi, menti, il s’est écarté de son chemin, il a rompu des trêves. Et tout a continué de lui réussir – comme si rien ne s’était passé.
Cependant, un abîme surgit subitement. On peut faire mille pas fermement – un simple pas de plus peut être la fin de tout. Alors le guerrier s’arrête à temps.
Il s’est arrêté car il a entendu quatre commentaires :  » Tu as commis des erreurs. Tu es trop vieux pour changer. Tu n’es pas bon. Tu ne les mérites pas. »
Alors il lève les yeux vers le ciel. Et une voix dit : « Tout le monde commet des erreurs. Tu es pardonné, mais je ne peux pas te pardonner malgré toi. Décide-toi. »
Le véritable guerrier de la lumière accepte le pardon.

Un guerrier de la lumière a besoin de temps pour soi. Et il consacre ce temps au repos, à la contemplation, au contact avec l’Ame du Monde.

Quand nous désirons quelque chose, l’Univers entier conspire en notre faveur. Le guerrier de la lumière le sait.

Un guerrier de la lumière n’oublie jamais la gratitude. Au cours de la lutte, les anges l’ont aidé ; les forces célestes ont mis chaque chose à sa juste place et ont permis au guerrier de donner le meilleur de lui-même. Ses compagnons commentent : « Comme il a de la chance ! » Et le guerrier obtient parfois beaucoup plus que ce que ses seules capacités lui autorisent.
Alors, quand le soleil se couche, il s’agenouille et remercie le Manteau Protecteur qui l’entoure.

Il y a des moments pour agir et des moments pour accepter. Le guerrier sait faire cette distinction

Un guerrier de la lumière ne reste jamais indifférent à l’injustice. Il sait que tout est un, et que chaque action individuelle affecte tous les hommes de la planète.
Alors, quand il se trouve devant la souffrance d’autrui, il se sert de son épée pour remettre les choses en ordre.
Mais, bien qu’il lutte contre l’oppression, à aucun moment il ne cherche à juger l’oppresseur. Chacun répondra de ses actes devant Dieu, et – pour cette raison – une fois sa tâche accomplie, le guerrier n’émet aucun commentaire.
Un guerrier de la lumière est au monde pour aider ses frères, non pour condamner son prochain.

Videos 

Nick Vujicic, sans bras ni jambe, une leçon de vie.

Sri Ramana Maharshi

Une video avec la lecture d’un texte qui raconte l’éveil et les premières années du Sage Ramana Maharshi.